Forme courte : 30min     /     Forme longue : env. 1h10

Tout public


Présentation:

« Vous allez pénétrer dans un haut lieu contradictoire. Où le sacré se mêle au profane, où le silence flirte avec l’exclamation » (extrait spectacle).

Un conteur se tient sur le seuil. Il vous attend et s’apprête à vous guider dans un voyage universel, où l’ombre se mêle à la danse, la musique au silence. Le corps dansé troque ici la virtuosité technique pour une simplicité du geste. Chaque mouvement est un pas sur le chemin du récit de vie d’un homme et d’un arbre, où les mots s’égrènent, minimalistes et poétiques. Vous voici immergés dans un monde aussi sauvage qu’apaisant. Laissez-vous emporter par cette douce vibration qu’est la Vie, vous n’êtes plus seul.es.


Note d’Intention :

CroiTre est la première pousse de la Compagnie Multitude, le premier geste de ma démarche artistique, portée, humblement, par le désir de relier l’humain au.x monde.s qui l’entourent. Comment participer à la prise de conscience écologique et spirituelle que nous vivons ? Comment croire en nos capacités individuelles et collectives pour croître en accord avec l’ensemble du vivant ? Pour sortir d’une latence face aux chamboulements que nous vivons ? La dimension du sacré est omniprésente dans l’histoire de l’Art. Dès la préhistoire les grottes deviennent théâtres d’ombres, les peintures rupestres forment un trait d’union avec la faune et l’invisible.

Nous retrouvons ce lien avec le divin en Grèce antique par la danse et le théâtre. Ainsi qu’en Chine, au Japon, à Bali, jusque sur le parvis de nos églises… Aujourd’hui, bien qu’épuré, ce rapport à l’indicible persiste dans nos salles de spectacle, des coulisses au plateau, des superstitions aux traditions. Le théâtre est un espace idéal pour propager l’imaginaire, pour diffuser de nouvelles perceptions de notre monde et je souhaite en faire un partenaire pour agir en faveur d’un retour à soi, d’une (ré)union à l’autre et à notre Terre. Ainsi, dans CroiTre, nous invitons consciemment le spectateur à prendre la place du méditant. L’interprète occupe celle du guide, librement inspiré par le personnage de Guardi Guedj dans Les Cavaliers, Joseph Kessel. Avec les musiciens, ils se retrouvent tantôt meneurs, tantôt entraînés par leur propre récit, et nous emportent dans un dialogue entre sérénité et frénésie. Ce projet est conçu comme un conte, une cérémonie célébrant la Vie, tout en équilibre et polarité. En suivant l’évolution d’un homme et d’un arbre, nous empruntons un chemin vers le dépassement de soi, l’altérité. Emportés par une spirale où tout est cycle, naissance-mort-renaissance, où la frontière entre artistes et spectateurs devient ténue. CroiTre déploie un univers onirique et organique, marqué par son engagement environnemental, sans morale ni révolte. Il nous offre un temps pour rêver, éprouver ensemble le présent, la puissance qui nous relie, pour nous redonner le goût de vibrer, intimement et collectivement.

Juliette Fabre


Distribution :

Conception / chorégraphie : Juliette FABRE

Danseur : Clément MURATET

Musique – chant : Christophe BAZIN / Léo SORS

Technique : Tili BUCCIAGLIA / Géraldine GEORGEN

Texte : Michel LAGRANGE

Voix : Jean LORRAIN / Daniel OUVRARD

Décor : Didier MARTIN

Dessinateur.ice : Antonin ROURE / Lucie CRUZ

Regard extérieur : Hui Min Damien LEOW


Soutenu par le Service Culture de l’Université Bordeaux Montaigne.